Devilicious World
Bievenue sur DEVILICIOUS WORLD, votre forum RPG.
Si vous voulez passer un bon moment et rire un bon coup des turpitudes de Lucifer et de ses enfers, si vous voulez infiltrer un monde un peu bizarre et très loufoque sur les bords eh bien n'hésitez pas une seconde de plus et inscrivez vous donc, Lucifer n'attend plus que vous !


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naya-Judith Jacob

avatar

messages : 29
mes points : 20
date officielle de mon entrée en enfer : 28/02/2010

MessageSujet: « La guerre, c'est la guerre des hommes ; la paix, c'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 11:32

      ●● Bonjour, étranger. Alors, c'est Pierre Dupont, c'est ça ?


        Naya-Judith Jacob
        ●●●●●●●●●●●●●

          nom : Jacob
          prénom : Naya-Judith
          âge, à la mort : 23 ans
          lieu de naissance : Paris, France
          lieu de mort : Ecosse
          avatar: Bridget Regan
          groupe: Valkyries
          pourquoi ce groupe : parce que je n'aime pas jouer les geinardes, les filles incapables de se défendre d'elles-même, parce que d'habitude je joue des hommes, mais que cette fois, j'ai eu envie de changer, sans pour autant trop m'éloigner de ce courage avant lequel j'ai toujours bâti mes personnages.
          courte description physique: une longue chevelure foncée qui ondule le long de son dos, un regard captivant d'un saphire étincelant, des lèvres fines, quelques tâches de rousseur au soleil, elle pourait être reine, la reine des glaces, avec sa peau blanche et son sourire couleur fraise.



      ●● D'accord... Bon bah j'ai perdu mon dossier, tu peux m'éclairer ? ....Pardon, j'me suis mal fait comprendre. Eclaire-moi. Tout d'suite, là, maintenant.


        Alors, comment t'es arrivé là, toi, au fait ?
        Rien n'est à regretter. Elle est morte avec honneur, morte au combat, une fin saluable, une cause raisonnable.
        Elle habitait alors en Ecosse, dans une adorable maisonnette entourée d'un jardin verdoyant. C'était un coin paisible, reculé dans la campagne au bord d'un lac aux eaux profondes. De temps à autres, des étrangers passaient par là, visitant la région à pied. Ils venaient souvent frapper à sa porte, demander quelques vivres, parfois même un lit pour passer la nuit. Elle se montrait très hôspitalière, leur préparait un bon repas et leur réservait la meilleure chambre. Et, pendant la nuit, les dépouillait, remplaçant leurs galons par des gallets ramassés sur la rive. Les visiteurs partaient le lendemain avec un large sourire aux lèvres, et elle les saluait elle aussi avec un grand sourire, totalement hypocrite.
        Seulement, cette fois, ils étaient quatre. Quatre hommes larges d'épaules, quatre hommes intimidants au regard mauvais. Mais ils ne lui faisaient pas peur, ce n'étaient pas quatre paires de gros bras qui n’allaient pas l'empêcher de poursuivre son commercer malhonnête. Comme à tous les autres, elle leur prépara donc un succulent dîner, les installa dans la chambre à l'étage, et quand le soleil se coucha, aller fouiller leurs bourses.
        Elles étaient vides. Pas une seule pièce, dans aucune bourse, dans aucune poche. C'est alors qu'elle sentit qu'il y avait quelqu'un derrière elle. Elle se retourna à temps pour esquiver un coup de couteau. Aussitôt elle contre-attaqua. Le bruit en réveilla deux autres, qui se levèrent d'un bond en empoignant leur épée. Elle se battit, seule contre trois, en blessa grièvement un, en tua un autre, et poursuivait la bataille contre le dernier. C'est à ce moment que le quatrième homme sortit de son sommeil et regarda la scène. Il n'eut même pas besoin de sortir de son lit. Il se redressa à peine, tendit la main vert elle. Un jet bleu s'échapa de son doigt, la frappa de plein fouet. Son arme tomba à terre, et son corps refusa de répondre à ses ordres muets.
        Un rire gutural s'éleva dans la pièce. Les deux hommes la regardaient, avec cruauté, un rictus mauvais déformant leurs lèvres grossières. Celui qui se tenait devant elle rangea dans son épée dans son fourreau et s'approcha d'elle, prit une de ses mèches sombres entre deux doigts et la sentit, ses yeux noirs brillant, emplis de perversité. Elle aurait voulu se débattre, reprendre la lutte, mais elle était paralysée, comme si un mur invisible s'était soudainement dressé autour d'elle, l'emprisonnant dans cette cage de cristal.
        La bouche repoussante de l'homme vint effleurer ses lèvres douces. Puis il la regarda de nouveau, et elle sut que c'était la fin. Lentement, il se baissa pour ramesser son propre couteau. Une douleur fulgurante lui traversa l'estomac. Ce ne fut qu'à ce moment qu'elle put reprendre possession de son corps. Mais il était trop tard, elle s'effondra sur le sol hostile, ses doigts serrant le poignard enfoncé dans son ventre. Ses yeux se fermèrent doucement, et bientôt l'obscurité l'envahit, mais une obscurité sereine, presque réconfortante.


        Ah ouais... Bon, c'est noté. Mais je comprend pas, pour qu'on t'aie donné une mort pareille, il a vraiment fallu l'chercher le vieux barbu, non ?
        Paris, la ville des lumières, la vie de l'amour, mais en réalité une ville comme une autre, souillée par la pauvreté et la prostitution, la violence et la mort, mais tout ça on refuse de le voir, on l'occulte dans les bas quartiers.
        Comme bien des femmes, la mère de Nada-Judith était une de ces putains; belle, hautaine, exigente, mais une putain. Elle était d'ailleurs très réputée dans le quartier où elle vivait, son charme séduisant même les plus riches. On ne peut pas dire qu'elle manquait de quoi que ce soit; ses clients lui laissaient de tellement généreux pourboires qu'elle avait pu, au cours de années, se payer un logement convenable et de belles parures. Malheureusement, elle ne savait rien faire d'autre que séduire les hommes. Ou alors, elle ne voulait rien faire d'autre. Après tout ce mode de vie lui plaisit bien, être la pute du roi, ça assurait sa sécurité et son confort, et ça faisait grimper sa côte de notoriété. Elle ne faisait pas partie de la noblesse, mais en apparences, elle était égale à toutes ces femmes aux titres imprononçables.
        Et puis elle tomba enceinte. Le souverain prit peur que cet enfant soit de lui, qu'on déclare dans le royaume qu'il avait un fils batard. Car, bien que tout le monde sache qu'aucun homme de la cour n'était fidèle à son épouse, dire que le roi avait une amante, c'était rendre le fait réel, c'était lui donner une existence concrète. Alors le grand homme chassa la femme de son royaume, la jeta le plus loin possible, lui ordonnant de tuer le bébé aussitôt celui-ci né. Et pour être sûre que ses ordres étaient suivis à la lettre, il fit escorter la prostituée par des gardes, qui restèrent à ses côtés jusqu'à la naissance de l'enfant. A vrai dire il aurait pu tuer la mère. Mais avec le temps, il s'était attaché à elle, à ses beaux yeux mystérieux, et il n'avait pu se résoudre à la faire exécuter. L'enfant serait le seul dont la vie serait enlevée, car après tout il n'était qu'un chérubin, une petite chose toute fripée qui ne méritait pas de vivre.
        Mais les mois passèrent, et la femme, désespérée, su séduire son escorte, charmer les gardes qui succombèrent à son sourire. C'est pourquoi, quand le bébé vint au monde, elle eut juste à les supplier un peu pour qu'ils prétendent avoir tué l'enfant alors qu'ils n'avaient pas tué un seul de ses cheveux. Malheureusement, la mère ne survécut pas à l'accouchement, et alors qu'elle tenait la petite créature dans ses bras, elle expira son dernier souffle, dans lequel un nom se distingua: Naya-Judith.
        Les gardes, ne sachant que faire, prirent l'enfant, l'envelopèrent dans leur cape et le ramenèrent au château dans la plus grande des discrétions. Là, ils le confièrent à une femme qui depuis des années rêvait d'être mère mais dont la nature l'avait privée de cette possibilité.
        C'est ainsi que Naya-Judith fut adoptée, dans la plus grande des clandestinités.
        Les années passèrent, et l'enfant devint une magnifique jeune fille qui ne laissait pas indifférents les petits hommes de la cour. Précoce, elle accordait peur d'importance à son éducation, et comme l'avait été sa mère dans sa jeunesse, elle était imprévisible, voulant tout découvrir par elle-même, sans passer par les livres.
        Mais un jour, son chemin croisa celui de la famille royale. Quand le regard du souverain se posa sur cette fillette, c'était comme s'il voyait un fantôme, celui d'une femme qu'il avait aimé passionnément, celui de son ancienne amante. Le choc fut si rude pour lui qu'il envoya ses hommes de confiance enquêter sur les origines de cette enfant au sourire provocateur. Et il ne tarda pas à découvrir la vérité. La rage qui le ravagea alors fut tellement puissante qu'il fit exécuter les gardes, arrêter la mère adoptive, et demanda également la tête de la fillette.
        Mais Naya-Judith n'était pas naïve. Elle avait bien senti toute l'agitation qui naissait brusquement en ville. Elle se cacha, attendit que la tempête passe; son instinct de survie lui disait qu'elle courait un danger. Quand, en pleine nuit, elle rentra chez elle, elle découvrit sa mère, morte, recouverte de sang, les meubles renversés, le sol obscurcit par le sang. Au loin, des fers de chevaux se firent entendre. Elle ne pouvait pas rester là. A la hâte, elle rassembla ses quelques affaires et s'enfuit, poursuivie par les soldats, mais leur échappa, et se réfugia dans ce quartier de débauche où sa mère, sa vraie mère, celle qu'elle n'avait jamais connu, avait grandit elle aussi.
        D'enfant elle devint une véritable jeune femme, une splendide jeune femme qui ne laissait pourtant pas tous les hommes l'approcher, qui se donnait le luxe de choisir sa clientelle. Elevée par la loi de la rue, obligée de combattre pour sauver sa vie, pour survivre, elle devint rapidement une jeune fille indépendante avec une force de caractère hors du commun. Mais, bien que cette vie n'était pas pour elle détestable, elle rêvait de grandeur, voulait s'élever dans le monde, sortir de ce trou minable et devenir quelqu'un.
        C'est pourquoi, dès qu'elle en eut l'occasion, elle partit de Paris, quitta la France, s'installa en Ecosse, dans un endroit exquis dont elle était tombée amoureuse.
        Ce n'était pourtant pas ce dont elle avait rêvé. Mais ça lui plaisait. Elle n'était personne là-bas, mais elle avait trouvé un lieu idyllique qui lui permettait de vivre, de vivre et non plus simplement de survivre.


        Ah ouais quand même.... Eh bah dis-donc... Non, non rien. Mais dis-moi, t'es vraiment comme ça dans la vraie vie ?
        Naya-Judith est de ces personnes qui ne se laissent pas faire. Orpheline à deux reprises, elle a appris à se débrouiller seule dès son plus jeune âge et n'a besoin de rien ni de personne pour s'en sortir. Autonome, indépente, courage, mais surtout très ambitieuse. Sans le savoir, elle suit les traces de sa mère, essayant par tous les moyens de monter les échelons de la société afin d'arriver au sommet. Et pour ça, elle compte principalement sur son charme, sa beauté naturelle, mais aussi son intelligence, sa ruse, et sa détermination. Elle est de ces femmes fatales qu'il ne vaut mieux pas contrarier. Malhonnête et orgueilleuse, elle ne rend de comptes à personne d'autre qu'elle-même. Peu respectueuse de la justice, et encore moins d'elle-même, elle ne recule devant rien, agit sans moralité et sans peur, prête à tout pour atteindre les objectifs qu'elle se fixe au fur et à mesure.
        Des qualités dans tout ça? Pas tant que ça. Certes, elle est manipulatrice et vaniteuse, mais ce n'est pas un personnage désagréable pour autant. Elle possède un charisme fou, et des manières civilisés, comme une authentique princesse. Bien qu'égoïste, elle peut se montrer très serviable si cela convient à ses intérêts personnels. Et puis elle est de très bonne compagnie, de par son humour, parfois tiré en ironie, ou par la sécurité qu'elle vous promait quand vous êtes à ses côtés. En effet, elle est toujours à l'affût, pressent le danger même quand il est encore loin, et, si vous lui êtes utile dans sa quête, soyez sûre qu'elle ne laissera personne vous faire de mal.


        Je comprends mieux... Tu es bien étrange dis-moi.... *soupir* Bon, qu'est-ce qu'on va faire de toi ?
        Postée devant lui, les jambes légèrement écartées, le buste droit et la tête haute, elle ne se départissait pas de ce sourire mystérieux, le regardant droit dans les yeux. Elle n'avait absoluement pas peur de lui, bien qu'elle savait pertinnement de quoi il était capable. A vrai dire, la peur n'était pas une sensation qu'elle connaissait. La peur, c'était pour les faibles. Pour ceux qui craignaient la souffrance. Pour ceux qui craignaient la mort. Mais elle, elle était déjà morte. Quant à la douleur, elle l'acceptait. Car la souffrance fait partie d'un équilibre, le plaisir à une extrémité de la balance, la douleur à l'autre, et comme elle jouissait du côté positif, elle acceptait de supporter le négatif. Cela rendait sa peine plus supportable; l'acceptation.
        Aucun des deux ne parlait. Ils se regardaient, se dévisageant mutuellement, décryptant muettement l'autre, lisant en son intérieur, déduisant ses pensées d'après son impassibilité. Ils étaient comme deux statues, deux morceaux de marbre autour desquels le temps se serait arrêté. Même une brise n'aurait su les ébranler.
        Les lèvres de Lucifer se pincèrent en un simple sourire. Celles de Naya-Judith s'élargirent d'avantage. Il n'y avait pas eu besoin d'un échange verbal, ils s'étaient parfaitement compris; Lucifer était satisfait, elle avait rempli sa part du contrat, et il était content du travail.
        Ce n'était pas dans ses habitudes d'obéïr à d'autres ordres que les siens propres. Mais, malgré la supériorité qu'elle s'auto-accordait, elle savait être raisonnable, et comprenait parfaitement les règles du jeu. Ici-bas, il y avait un certain ordre à suivre, comme une hiérarchie, et si elle voulait avoir carte blanche, il fallait qu'elle ait un minimum de respect pour ses supérieurs. Après tout c'était déjà comme ça là-haut, dans le monde des vivants. La seule différence, c'est que là-bas, elle n'était pas encore parvenue à cotoyer un représentait si haut placé. Mais ici, elle avait su faire ses preuves rapidement, s'était montrée digne, et avait obtenu des droits, des droits particuliers, comme celui de se tenir ici même, sans intermédiaire, juste elle, devant Lucifer en personne. Elle avait gagné le respect, sans peut-être aller jusqu'à la confiance, mais en tous cas le respect.
        Elle inclina légèrement la tête, tourna les talons. Elle n'avait plus rien à faire ici, pour cette fois en tous cas. D'une démarche gracieuse, elle traversa la grande salle, ses talons claquant sur le marbe froid. L'immense porte en bois s'ouvrit seule quand elle arriva à sa hauteur, tout comme elle se referma derrière Naya-Judith dès que celle-ci eut quitté la grande salle.





      ●● Imposteur Imposteur ! Tu es démasqué =D

      Pseudo/Prénom : Annaïs
      Âge : 18 ans
      Pays : France
      Comment as-tu trouvé le forum ? ( partenaires, topsites, forum ? ) sur Providence
      Pourquoi t'être inscrit ? Parce que le design est beau et que le contexte m'a inspiré. En plus ça faisait longtemps que je voulais interpréter Bridget Regan, et j'ai trouvé que ce forum lui correspondait parfaitement.
      Et le code, tu l'as trouvé ?
      Spoiler:
       


Dernière édition par Naya-Judith Jacob le Dim 28 Fév - 12:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Walsh
Quand D*** ma crée il devait certainement être bourré
avatar

messages : 346
mes points : 187
date officielle de mon entrée en enfer : 21/02/2010
Localisation : En enfer

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: Démon
en mode ●: Machiavélique
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 11:43

Bienv'nue!!!

Bonne chance pour le reste de ta fichette!

_________________

"Membre de l'association de la Ligue Anti-Josh =D"
" Les Skouateuses de la ChatBox..."
"I'm a love-cook !"
"La Ligue des En-Fé(r)ministes !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Jones
♥ valkyrie queen;;
avatar

messages : 229
mes points : 92
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: valkyries power !
en mode ●: malchance
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 11:46

BIENVENUUUUUUUUUUUUEEEEEEEEEEEEEEEE !

Merci de ton inscription ! ( une nouvelle valkyrie =D =D en plus c'est Bridget <3)
J'espère que tu te plairas par ici ! J'ai hâte de lire la suite de ta fiche ( le début est très prometteur).

En espérant te recroiser par la suite =D

_________________

    Josh ♥️ April
    there you are, in your black dress
    moving slowly to the sadness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Wilson
_devil's wife ♥
avatar

messages : 208
mes points : 108
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: Human; Lucichou's wife ♥
en mode ●: Hungry !! =P
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 11:47

Bonjour Naya !! Et bienvenue ! J'espère que tu te plaira ici, en Enfer =D
N'oublie pas de faire recenser ton avatar une fois validée ! Merchi =)

Bon courage pr le reste de ta fiche !

_________________

    dead but alive
    ● ● ●

    the Devil in me
    my ♥️ crazily beats

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer
Sympathy for the devil
avatar

messages : 162
mes points : 100000030
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: votre chef
en mode ●: sensible XD non drôle !
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 11:48

Bienvenue !! Twisted Evil
Encore une Valkyrie ! Vous vous liguez contre moi, c'est ça ? ^^

Bon courage pr le reste de ta fiche ! et à très bientôt !! MOUAHAHAHA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devilicious-world.forumactif.org
Naya-Judith Jacob

avatar

messages : 29
mes points : 20
date officielle de mon entrée en enfer : 28/02/2010

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:02

Merci à tous Very Happy
(quel chaleureux accueil (a) )
Je vais vite continué ma fiche, je me suis tellement prise à ma propre histoire que j'ai hâte de la finir et commencer à jour <3
Et oui, j'irai me rescener dès que j'auria fini ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Wilson
_devil's wife ♥
avatar

messages : 208
mes points : 108
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: Human; Lucichou's wife ♥
en mode ●: Hungry !! =P
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:10

Je vois ça =D C'est long tout ça, mais c'est super !

Je reviens ici pour dire autre chose, parce que je me rend compte qu'au moment de valider les personnes, on l'oublie ^^ XD

Une fois validée, tu pourras aussi faire tes fiches (relations et topics) ainsi que demander un logement (avec ta propre description ! =D ) voir aussi un job, si celà t'interesse ! Voilà, bonne continuation !

_________________

    dead but alive
    ● ● ●

    the Devil in me
    my ♥️ crazily beats

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya-Judith Jacob

avatar

messages : 29
mes points : 20
date officielle de mon entrée en enfer : 28/02/2010

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:12

Ouaou c'est génial tout ça Very Happy
vivement que je termine ma fiche :p
PS: ne vous inquiétez pas s'il y a plein de fautes, c'est simplement que je ne me suis pas encore relue (je suis lancée dans un tel élan que je vais de l'avant sans revenir en arrière ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Jones
♥ valkyrie queen;;
avatar

messages : 229
mes points : 92
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: valkyries power !
en mode ●: malchance
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:45

Pas de problème ^^ De toute façon on ne discutera sur ta fiche qu'à partir du moment oùelle est terminée^^

_________________

    Josh ♥️ April
    there you are, in your black dress
    moving slowly to the sadness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya-Judith Jacob

avatar

messages : 29
mes points : 20
date officielle de mon entrée en enfer : 28/02/2010

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:46

Elle est terminée Very Happy
et corrigée cette fois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Jones
♥ valkyrie queen;;
avatar

messages : 229
mes points : 92
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: valkyries power !
en mode ●: malchance
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:47

Déjà ? >< T'es une rapide xD Bon bah je lis ça et j'te dis après ^^

_________________

    Josh ♥️ April
    there you are, in your black dress
    moving slowly to the sadness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya-Judith Jacob

avatar

messages : 29
mes points : 20
date officielle de mon entrée en enfer : 28/02/2010

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:50

Mouihihi j'aime pas laisser traîner Wink
Ok, j'attend le verdict Very Happy
*stresse xD*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Jones
♥ valkyrie queen;;
avatar

messages : 229
mes points : 92
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: valkyries power !
en mode ●: malchance
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 12:54

mode chiante on - ( Il y a une faute de frappe au début de l'histoire, tu as marqué "Nada Judith au lieu de Naya mais je te pardonne xD) - mode chiante off -sbaaaf-

Waw j'adore trop ton histoire, surtout ce passage

Citation :
Elle n'était personne là-bas, mais elle avait trouvé un lieu idyllique qui lui permettait de vivre, de vivre et non plus simplement de survivre.
( la fin quoi xD)

C'est une histoire originale et bien écrite. J'aime bien le personnage ^^ Et puis le "que va-t-on faire de toi" est très bien rédigé ^^ Il manque le "..... Oui, si tu veux. Bon, quelque chose à rajouter ? " mais bon, comme à la fin tu t'en vas je suppose qu'il n'y avait pas lieu de le faire. Donc pour ma part, tu es validée =D J'te rajoute dans ton groupe, soeur valkyrie xD

_________________

    Josh ♥️ April
    there you are, in your black dress
    moving slowly to the sadness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya-Judith Jacob

avatar

messages : 29
mes points : 20
date officielle de mon entrée en enfer : 28/02/2010

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 13:02

J'ai vu que c'était facultatif et je ne savais pas trop quoi y mettre, alors je l'ai tout simplement zappé xD

Merci beaucoup pour tout Very Happy
arf' je sais même pas écrire le prénom de mon personnage ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Jones
♥ valkyrie queen;;
avatar

messages : 229
mes points : 92
date officielle de mon entrée en enfer : 21/12/2009

HELL YEAH ♥
eternity loves me ●: valkyries power !
en mode ●: malchance
bitch i don't like you ●:

MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   Dim 28 Fév - 13:03

xD Pas de problème, on va t'apprendre à écrire ton nom xD Bon je déplace ta présentation et tu peux commencer à poster un peu partout ^^ Tu peux même squatter la chat box xD

_________________

    Josh ♥️ April
    there you are, in your black dress
    moving slowly to the sadness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D   

Revenir en haut Aller en bas
 

« La guerre, c\'est la guerre des hommes ; la paix, c\'est la guerre des idées. » FINI :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devilicious World :: The Gates of Hell :: Welcome... in Hell ! :: Présentations terminées-